Auriculothérapie

L’auriculothérapie est une médecine traditionnelle reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis quelques années.

Découverte par Paul Nogier en 1951 – après qu’il eut constaté que la cautérisation d’un point précis de l’oreille avait des effets bénéfiques sur les névralgies sciatiques.

L’auriculothérapie est une technique qui semble avoir été utilisée dans l’Egypte ancienne.

Dérivée de l’acupuncture, elle considère que l’oreille, qui a une forme de fœtus inversé, représente la totalité du corps humain. Les nombreux points réflexes qui ont été déterminés permettent donc d’agir sur un dysfonctionnement organique.

 

Indications:

Etant un dérivé de l’acupuncture, l’auriculothérapie traite sensiblement les mêmes troubles. Ainsi, le thérapeute repère les points à traiter grâce à un palpeur à pression ou un détecteur électrique. Puis, il traite les pathologies grâce à l’insertion d’aiguilles au niveau du pavillon de l’oreille.

Cette médecine traditionnelle peut soulager passablement de maladies fonctionnelles, notamment : le stress, les céphalées, les insomnies, accompagner en cas d’allergies ou de douleurs chroniques ou de différents types de dépendances… Elle peut notamment être utilisée comme méthode d’accompagnement de sevrage tabagique (conjointement à une approche multidisciplinaire).

La plupart du temps, le nombre de séances nécessaires est assez réduit. Certains effets de l’auriculothérapie peuvent même être ressentis instantanément par le patient.

Dans certains pays d’Asie, l’auriculothérapie est utilisée comme technique d’anesthésie.

 

Comment?

Le principe fondamental d’action de l’auriculothérapie, repose sur une invalidation temporaire et réversible des zones de représentation somatotopique sur les cartographies auriculaires.

Le traitement peut se faire grâce à l’introduction d’aiguilles extemporanées, semi-permanentes, ou à l’aide d’un cryopuncteur (imaginé et élaboré par le Dr Alimi).

J’utilise fréquemment le cryopuncteur, ayant étudié son utilisation et étant habilitée à l’utiliser puisque diplômée en auriculothérapie lors de mes études avec l’AGMAR (association romande des médecins acupuncteurs).

 

La cryoauriculothérapie:

Cryothérapie vient du grec: «kruos» (signifie froid) et «therapeuein» (signifie soigner).

Hippocrate déjà (460-377 Av. JC) utilisait la glace et la neige avant une chirurgie afin de soulager la douleur.

Dans les années 1970, les premières études ont démontré une réelle efficacité thérapeutique du froid.

Dès les années 1990, la cryothérapie gazeuse apparaît, préconisées pour diverses pathologies.

 

Le cryopuncteur:

Le principe de fonctionnement du cryopuncteur est d’émettre, à partir d’une cartouche en acier avec valve, à une vitesse de 40m/s, un spray d’azote liquide (N2O) stérile, à une température de -89°C sous pression de 50 Bars, par bolus de 5 µ, qui pénètre la peau à une profondeur de 3-4 mm, sur un diamètre de 1-10mm (selon le temps d’application), afin de congeler immédiatement les tissus, à une température de -40°C, et à une puissance de 18-22 Watts.

Ce choc thermique provoqué par l’application de froid sur la peau saine ou pathologique (en général de l’azote liquide) engendre une invalidation temporaire des zones d’auriculothérapie, le temps de la reconstitution, des fonctions supportées par les cellules atteintes.

Dr Alimi explique:«…ces aiguilles cryoniques permettent une auriculothérapie non sanglante, inodore, incolore, presque indolore, sans risques, en éliminant les inconvénients des aiguilles, tout en conservant l’efficacité et permettant ainsi des stratégies auriculothérapiques novatrices et performantes…».

 

Contre-indications à la cryothérapie?

Classiquement: le syndrome de Raynaud, l’urticaire au froid. Cependant les études menées par le Dr Alimi sur plus de 4500 patients dont 27 syndromes de Raynaud et 10 urticaires au froid n’ont jamais révélé aucun effet secondaire.

 

Précautions?

Il faut éviter, par précaution, une exposition solaire directe et prolongée dans les 24 heures qui suivent un traitement.

Sur certaines peaux (très pigmentées), un certain degré d’éclaircissement du point d’impact cryonique peut être constaté; toutefois la récupération cutanée se fait au bout de 3-4 cycles de renouvellement cutané (env. 70-100 jours). La peau noire peut donc aussi être traitée.

 

Sensations durant et après le traitement?

Une sensation de picotement ou de légère brûlure/douleur peut être ressentie lors de l’injection ou juste après et qui peut durer jusqu’à 30’, rarement plus.

Après le traitement, une sensation d’échauffement apparaît et l’oreille devient rose ou rouge durant 15 à 30 mn, voire quelques heures.

Dans certains cas rares, une sensation d’endolorissement ou d’anesthésie peut être ressentie, pouvant durer de quelques heures à quelques jours, avant de régresser totalement.

 

Prix:

120.- CHF la séance

Remboursement selon assurance complémentaire (reconnue RME)
Vous pouvez effectuer votre paiement en espèce ou par carte (système SumUp)

 

Prendre un rendez-vous